Les autres Branches

  1. La Branche Rouge

La Branche Rouge, organe de la seconde classe (guerrière), a pour objet d’offrir à ceux que cela intéresse un parcours initiatique selon la Tradition celtique, sans que les initiations qui sont conférées n’aient de caractère sacerdotal.

Héritière de la classe guerrière et royale, la Branche Rouge sera le lieu d’une quête spirituelle et philosophique. Puis, tels les Chevaliers de la Table Ronde, chacun des Compagnons portera ensuite et à sa guise cette quête par l’action dans la société.

Cette filiation initiatique est aussi celle du combat, celui hérité de la classe des Equites celtes et celui du combat spirituel entre les deux grandes forces qui animent le monde. La Branche Rouge sera aussi le lieu où seront remises en avant des préoccupations les vertus aujourd’hui dénigrées d’honneur, de courage, d’engagement, de fidélité, de fraternité, de sens du Clan, de protection, de responsabilité, … Ces valeurs, chères à notre Tradition celtique, la Branche Rouge en fera la promotion afin que cette Tradition puisse jouir dans notre société dite moderne, de la juste place qui devrait être la sienne.

En aucun cas la Branche Rouge ne sera un lieu de promotion politique, et encore moins une milice.

Elle sera donc, pour tous les Celtes qu’on tente de noyer dans la grande mer de la mondialisation, comme une lumière dans la nuit, une forteresse où le guerrier celte pourra s’instruire, fraterniser, unir ses forces à d’autres guerriers celtes.

Cette Branche Rouge est placée sous la direction du Tiern.

La Branche Rouge, organe de la Kredenn Geltiek, y est incluse tout en étant indépendante dans son organisation et ses décisions. Il sera toutefois veillé, via le Pœllgor Nevet, à ce que les décisions prises ne nuisent pas aux intérêts généraux de la Kredenn Geltiek.

  1. La Branche Verte

La Branche Verte, organe de la troisième classe (productrice), est plutôt destinée aux opératifs : artisans, paysans, … Elle a pour vocation que de leur permettre de disposer d’un enseignement et d’un cadre celtique pour l’exercice de leur profession. Elle vise surtout à permettre à ceux qui le veulent d’insuffler l’Esprit celtique dans leurs productions, et de leur permettre de retrouver la voie du « faire en conscience ».

La Branche Verte sera donc le point de rassemblement de ceux qui aiment le travail bien fait, les objets de qualité et fait en pleine conscience de ce pourquoi ils sont destinés. Elle ressemblera aussi celles et ceux qui ont le souci de bien transmettre leur art aux générations à venir, ainsi que l’amour du travail bien fait.

Dans son fonctionnement, la Branche Verte sera similaire à la Branche Rouge.